Skip to content Skip to navigation Skip to search

Hôtel de ville de Belleville (Belleville), 1872-1873

Construit comme un symbole de la croissance et de la prospérité de Belleville et comme un moyen d'expression de la fierté et de la confiance des citoyens en l'avenir de leur ville, l'hôtel de ville a été l'un des rares édifices municipaux à être achevé durant la crise économique de 1873 et l'un des seuls à avoir été terminé avec l'élaboration de garnitures intérieures et extérieures.

L'édifice a été dessiné par l'architecte local John D. Evans et construit par l'entrepreneur John Forin. Cet édifice en brique et calcaire est caractérisé par ses fenêtres hautes de style néo-gothique au deuxième étage, un toit en mansarde avec lucarnes, une imposante tour d'horloge de 144 pieds avec contreforts octogonaux, des arcades aveugles de colonnes gothiques, quatre grands cadrans illuminés et des rampes et des girouettes en fonte. Le mécanisme et les cadrans de l'horloge ont été façonnés par E. Howard and Co. de Boston et installés par A. et J. McFee. Il s'agit d'un des très rares édifices publics de l'époque à avoir été conçu dans le style néo-gothique de la grande époque victorienne.

Lieu d'intérêt facilement reconnaissable de Belleville, l'hôtel de ville fait partie intégrante du paysage des rues commerçantes et de la silhouette de la ville. L'édifice constitue la clé de voûte d’un ensemble d'églises et d'importants bâtiments publics et commerciaux. En 1979, la Ville de Belleville a placé l'hôtel de ville sous la protection de la Loi sur le patrimoine de l'Ontario et en 1989, la Fiducie du patrimoine ontarien a établi une servitude protectrice du patrimoine sur l'édifice.

L'enseignement à l'ancienne

L'enseignement à l'ancienne

Visitez l'école Enoch Turner pour comprendre comment fonctionnait l'enseignement en 1848 dans une école d'une seule classe située au centre-ville de Toronto
Le twitter initial ...

Le twitter initial ...

Découvrez nos propriétés du patrimoine naturel. (Photo : Garth Baker)