Skip to content Skip to navigation Skip to search

Palais de justice du comté de Frontenac (Kingston), 1855-1858

Compte tenu de l'explosion de la population de Kingston et de la complexité croissante du droit, on s'attendait à ce que le palais de justice et la prison datant de 1796 s'avèrent inadaptés vers le milieu du 19e siècle. Le palais de justice et la prison ont été vendus et des contrats ont été passés pour la construction du nouveau palais de justice en juillet 1855 sur des terres obtenues auprès de la province.

Le nouveau bâtiment devait servir les comtés unis de Frontenac, Lennox et Addington. Le calcaire nécessaire à l'édifice a été extrait des carrières sur le site. La première audience a eu lieu en novembre 1855. La construction d'une nouvelle prison et de la résidence des geôliers a débuté immédiatement après celle du palais de justice. À la suite d'un incendie dans le palais de justice en 1874, un nouveau service des greffes a été ajouté dans la partie est du bâtiment afin de soulager les services encombrés du tribunal. Le palais de justice et le service des greffes s'inscrivent dans le mouvement d'élaboration du système judiciaire, gouvernemental et administratif qui a eu lieu au 19e siècle en Ontario.

Le palais de justice tel qu'on le connaît de nos jours a été dessiné par l'architecte Edward Horsey et construit par les entrepreneurs Scobell et Tossell dans un style néo-classique avec un portique audacieux sur deux étages à l'avant, doté d'une frise, d'une corniche, de colonnes ioniques, de pilastres, d'un plafond à caissons et d'un tympan aux armoiries royales, d'un bloc central à trois étages et de deux ailes latérales de deux étages avec frontons et détails classiques. Après l'incendie de 1874, l'architecte John Power a conçu le dôme central sur un tambour éclairé par 16 fenêtres à voûtes entourées de pilastres et rehaussées d'arches moulées et de clés de voûte avec lanterne supérieure. Des coupoles aux tambours octogonaux et des dômes nervurés dans les pavillons des extrémités ont également été ajoutés à la même époque. La construction a été assurée par l'entrepreneur George Newlands. Le service des greffes avec ses murs en pierre de taille martelée et ses détails classiques a été construit dans le respect du style et des spécifications de la province. L'édifice a connu un dernier ajout sur la façade ouest, face à la rue Court, en 1963. Le palais de justice comme le service des greffes reposent au sommet d'un léger plan incliné surplombant un grand parc municipal le long du lac. Une fontaine décorée datant de 1903 se trouve devant l'entrée principale du palais de justice. Le palais de justice reste l'un des principaux lieux d'intérêt de la Ville de Kingston.

En 1975, la Ville de Kingston a placé l'édifice sous la protection de la Loi sur le patrimoine de l'Ontario et en 1980, la structure a été déclarée lieu historique national. La Fiducie du patrimoine ontarien a établi une servitude protectrice du patrimoine sur l'édifice en 1989.

L'enseignement à l'ancienne

L'enseignement à l'ancienne

Visitez l'école Enoch Turner pour comprendre comment fonctionnait l'enseignement en 1848 dans une école d'une seule classe située au centre-ville de Toronto
Le twitter initial ...

Le twitter initial ...

Découvrez nos propriétés du patrimoine naturel. (Photo : Garth Baker)