Skip to content Skip to navigation Skip to search

Palais de justice du district de Niagara (Niagara-on-the-Lake), 1846-1848

Ce bâtiment est associé au développement judiciaire, gouvernemental et administratif de l'Ontario, au 19e siècle. Il s'agit du troisième palais de justice érigé par l'ancien district de Niagara et le seul à avoir survécu. Sur ses plans figurent une transition vers des bâtiments à vocation juridique plus vastes et plus sophistiqués afin que des fonctions plus diverses puissent y être conduites après 1850.

En 1817, un palais de justice et une prison ont été construits pour le district de Niagara dans un quartier isolé du Village de Niagara. En 1841, les fonctions de direction des juges de paix siégeant en quarter sessions ont été reprises par des conseils de district élus. Les nouveaux membres du conseil ont immédiatement commencé à se plaindre de l'exiguïté des locaux et du caractère inapproprié de l'emplacement de l'ancien palais de justice de Niagara. Les autorités municipales – avides de consolider leur position de siège judiciaire et craignant que St. Catharines ne surpasse rapidement leur ville du fait de sa position stratégique sur le canal Welland – ont entrepris la construction d'un nouveau palais de justice. Ce projet entrait dans le cadre d'un plan visant à faire en sorte que Niagara reste le centre politique du district. Selon les spécifications du bâtiment, celui-ci devait comprendre un palais de justice, des bureaux, une prison, une mairie et un marché. En 1863, le siège du pouvoir judiciaire a été transféré à St. Catharines. Le palais de justice du district de Niagara a été utilisé comme mairie et héberge désormais le théâtre Shaw.

Conçu par l'éminent architecte torontois William Thomas dans le style néoclassique et construit par Garvie and Co., ce bâtiment de trois étages se distingue par son frontispice en saillie composé d'une corniche et d'un fronton dotés de nombreux supports et par son porche d'entrée principale comportant une balustrade en pierre surplombante soutenue par des colonnes doriques. Les fenêtres donnant sur la façade sont rondes au troisième étage et carrées au premier et au deuxième étage. Les fenêtres du deuxième étage sont détaillées et comportent des auvents à frontons. Les coins de la façade et le frontispice comportent des pierres d'angle décoratives. La menuiserie intérieure a été réalisée par John Davidson. La salle d'audience du deuxième étage a été conçue et décorée avec un dôme central.

En 1978, la Ville de Niagara-on-the-Lake a protégé le palais de justice en vertu de la Loi sur le patrimoine de l'Ontario. En 1980, le bâtiment a été désigné lieu historique national. En 1988, la Fiducie du patrimoine ontarien a établi une servitude protectrice du patrimoine sur le bâtiment.

L'enseignement à l'ancienne

L'enseignement à l'ancienne

Visitez l'école Enoch Turner pour comprendre comment fonctionnait l'enseignement en 1848 dans une école d'une seule classe située au centre-ville de Toronto
Le twitter initial ...

Le twitter initial ...

Découvrez nos propriétés du patrimoine naturel. (Photo : Garth Baker)