Skip to content Skip to navigation Skip to search

Willowbank (Queenston), 1834-1836

Willowbank revêt une importance particulière en tant que résidence canadienne bâtie à l'époque coloniale britannique, alliant les idéaux du néoclassicisme et du mouvement pittoresque. Le lieu se distingue également par son association avec Alexander Hamilton, son premier propriétaire. La résidence de deux étages et demi, qui tire son nom des saules plantés à l'extrémité sud du domaine, a été construite entre 1834 et 1836, dans le style architectural typique des demeures appartenant à l'élite de la société du Haut-Canada de l'époque. Son propriétaire, Alexander Hamilton (1790-1839), a d'abord servi pendant la guerre de 1812, avant d'occuper un certain nombre de postes publics dans la région de Niagara, dont celui de maître de poste, de juge successoral et de shérif du district de Niagara. L'impressionnante architecture de l'édifice, construit par John Latshaw, témoigne de sa richesse. À la mort d'Alexander Hamilton, en 1839, sa veuve Hannah et leurs dix enfants ont continué à entretenir la propriété, et ce, jusqu'en 1888. Willowbank appartient désormais à la Willowbank School of Restoration Arts, qui en assure également l'exploitation.

Les demeures néoclassiques construites dans un cadre pittoresque constituaient une composante majeure du paysage culturel du Haut-Canada et reflétaient un idéalisme romantique inspiré des paysages ruraux britanniques de l'époque coloniale. Situé au bord d'un plateau, Willowbank domine un coteau herbeux qui débouche sur le village de Queenston et la rivière Niagara. L'influence néoclassique se manifeste notamment par l'implantation de l'édifice, son portique avant rappelant celui d'un temple, sa structure cubique massive et la disposition symétrique de ses larges ouvertures sur sa façade avant.

L'extérieur de la résidence et les terres environnantes (en particulier le paysage naturel et aménagé et les valeurs architecturales du site) sont protégés par une entente de servitude de conservation conclue avec la Fiducie du patrimoine ontarien, en 2005. La propriété a également fait l'objet d'une désignation par la municipalité de Niagara-on-the-Lake, en vertu du Chapitre IV de la Loi sur le patrimoine de l'Ontario, et comme lieu historique national du Canada.

Visitez le Site Web de la Place Fulford

Visitez le Site Web de la Place Fulford

Venez revivre un siècle en une journée avec nous! Apprenez-en davantage sur cette demeure édouardienne au bord du Saint-Laurent. (Photo : Glyn Davies Photography)
Venez voir nos collections

Venez voir nos collections

Explorez la collection de la Place Fulford