Skip to content Skip to navigation Skip to search

Palais de justice du comté de Middlesex (London), 1827-1831

La décision de John Graves Simcoe de faire des fourches de la rivière Thames l'emplacement de la future capitale de la province du Haut-Canada en 1794 marque la fondation de la Ville de London. En 1826, le palais de justice et la prison de Vittoria ont été détruits par un incendie et après de multiples pressions en faveur d'un site plus central pour la capitale régionale, c'est le site des fourches de la rivière Thames qui a été retenu.

Une commission de construction a été nommée; le colonel Thomas Talbot notamment était membre de cette commission. En 1827, celle-ci a accepté l'avant-projet d'étude de l'entrepreneur et architecte John Ewart de York (Toronto). Un petit édifice en bois, plus tard utilisé comme école, a hébergé temporairement le palais de justice et la prison en attendant la construction des nouveaux bâtiments. Situé sur une colline surplombant la rivière Thames, le palais de justice est immédiatement devenu une curiosité et un lieu central pour l'organisation d'événements communautaires – notamment des marchés, des foires et des pendaisons. En 1842, une prison a été ajoutée et en 1850, le district de London a été réorganisé en comté de Middlesex. La croissance rapide de la région a nécessité la construction séparée d'un bureau de l'administration en 1861 et d'un service des greffes en 1876. Le bâtiment s'inscrit dans le mouvement d'élaboration du système judiciaire, gouvernemental et administratif qui a eu lieu au 19e siècle en Ontario.

Conçu avec des détails de style gothique, le palais de justice est de composition classique, avec un pavillon central et deux ailes latérales en forme d'imposantes tours octogonales à chaque coin. Le palais de justice aurait apparemment été partiellement conçu d'après la demeure ancestrale de Thomas Talbot, le château de Malahide, près de Dublin, en Irlande et on lui attribue également un style gothique Régence écossaise avec une façade ouest rappelant le château écossais de Tantallon, surplombant la mer du Nord. Le palais de justice possède des fondations en pierre pour les blocs de cellules, des murs carrés en brique recouverts de mortier pour donner une apparence de pierre, des tours octogonales, une baie polygonale, de hautes fenêtres en lancette, des fenêtres secondaires carrées et des crénelages originaux. D'importants ajouts ont été réalisés sur la façade est du palais de justice, en 1878. On attribue les plans à Thomas Tracy, associé au bureau d'ingénierie de la ville, et à Charles Holmes, l'ingénieur du comté. Les ajouts réalisés sur la façade de la rue Ridout ont créé une structure d'environ 100 pieds par 100 pieds (30 mètres par 30 mètres). La nouvelle façade comportait un nouvel ensemble de tours d'angle conçues sur le modèle des plus anciennes, ainsi qu'une nouvelle tour centrale dominante.

L'édifice a été déclaré lieu historique national en 1955. En 1980, la Ville de London a placé le palais de justice sous la protection de la Loi sur le patrimoine de l'Ontario et en 1981, la Fiducie du patrimoine ontarien a établi une servitude protectrice du patrimoine sur l'édifice.

L'enseignement à l'ancienne

L'enseignement à l'ancienne

Visitez l'école Enoch Turner pour comprendre comment fonctionnait l'enseignement en 1848 dans une école d'une seule classe située au centre-ville de Toronto
Le twitter initial ...

Le twitter initial ...

Découvrez nos propriétés du patrimoine naturel. (Photo : Garth Baker)