Skip to content Skip to navigation Skip to search

Rédiger le texte

Le texte principal doit comporter au minimum 100 mots et au maximum 150 mots. En général, il faut au moins 100 mots pour communiquer des renseignements suffisants sur un sujet; les gens ont tendance à arrêter la lecture au bout de 150 mots environ. Voici quelques directives générales à prendre en compte lors de la rédaction du texte de la plaque :

  • Le corps du texte doit apparaître sous la forme d’un seul paragraphe.
  • Pour que le nombre de mots et donc le coût de production de la plaque soient raisonnables, utilisez des caractères numériques pour les dates, les siècles, les âges, les chiffres de population, etc.
  • Évitez d’employer des termes difficiles ou très techniques. N’oubliez pas que les enfants de 8 ans et plus et que les lecteurs dont l’anglais n’est pas la langue maternelle doivent pouvoir comprendre le texte.
  • Évitez les phrases trop longues et le recours excessif aux adjectifs.
  • Le corps du texte doit être écrit dans une police claire et facile à lire et comporter des lettres majuscules et minuscules. N’écrivez pas tout en majuscules. Le titre doit apparaître en plus gros caractères que le corps du texte. Remarque : le titre peut très bien être écrit uniquement en majuscules.
  • Veillez à ce que le texte puisse être lu par une personne se tenant à huit pieds (2,4 mètres) de la plaque.
  • Des cartes ou des schémas simples sont parfois ajoutés à la plaque afin d’illustrer au mieux le texte.
  • N’hésitez pas à présenter votre texte dans une autre langue que le français ou l’anglais. Deux langues peuvent figurer sur une plaque fixée sur une barre, avec une langue de chaque côté.
Hommage aux anciens premiers ministres
Hommage aux anciens premiers ministres
Ce programme spécial commémore les lieux de sépulture des premiers ministres ontariens en y érigeant une plaque.